une histoire du monde global

Le présent a besoin d’une histoire, ou plutôt d’histoires plurielles, qui considèrent à parts égales le passé de toute l’humanité. Mieux comprendre ce qui s’est réellement joué entre les différentes parties d’un monde clivé par ses frontières est une nécessité vitale. Et celle-ci ne peut être mise en œuvre que dans une perspective élargie, qu’entend apporter l’histoire globale : une analyse innovante, jouant des échelles temporelles et géographiques, s’affranchissant des frontières disciplinaires.

Depuis des millénaires, les humains ont été en connexion: par les échanges, les transferts de techniques et d’idées, la circulation des religions, les migrations, l’acclimatation des plantes comme par les conquêtes impériales, leurs crimes et leurs apports…

Les textes réunis dans cet ouvrage esquissent, à travers différents thèmes (mondialisation, capitalisme, modernité, échanges, environnement…), une histoire de notre Monde, de nos passés divers qui se sont rencontrés depuis fort longtemps et qui, sinon, auraient à coup sûr été différents…

En annexe, le géohistorien Vincent Capdepuy livre des analyses de documents comme autant d’exemples d’une «Histoire globale par les sources», afin de promouvoir l’enseignement d’une nouvelle histoire mondiale.

J’ai rédigé l’article “Climat : du mythe eschatologique à la – chaude – réalité “

Éditions Sciences humaines, 448 pages, paru le 18 octobre 2012.