Pasted Graphic 1
NOUVELLE SAISON D'USHUAÏA LE MAG. LA PREUVE, J'EN SUIS… CHAQUE SAMEDI A 20h
Le magazine revient en effet avec une nouvelle formule. A retrouver tous les samedis à 20h00 sur Ushuaïa TV.
Ushuaïa Le Mag fait peau neuve et accueille un nouveau présentateur : Denis Cheissoux, une voix de l’écologie joyeuse déjà connue des auditeurs de France Inter. Ce véritable amoureux de la nature sera accompagné de Frédéric Denhez pour commenter l’actualité environnementale. Il nous livrera ses chroniques et ses décryptages de tous les mots pointus ou trompeurs de l’environnement. Vous retrouverez aussi notre chroniqueuse Cyrielle Hariel, une influenceuse des réseaux sociaux qui usera de toute son énergie positive pour mettre en lumière les "change makers", comme elle les appelle. C’est-à-dire : tous ceux qui œuvrent à changer le monde. Chaque semaine, un grand témoin invité de l’émission permettra d’ouvrir des dossiers de fond avec Denis Cheissoux et ses chroniqueurs.
Enfin, changement de décor aussi puisque l’émission s’installe au Quartier Général, dans une ambiance loft et cosy.
 

Retrouvez l’émission sur les réseaux sociaux !
Facebook : UshuaiaLeMagTwitter : #UshuaiaLeMag 





À y est, Oyez, c’est officiel !
Le 28 octobre, Ushuaia Le Mag a redémarré sur UshuaiaTV pour une nouvelle saison, et m’embarque dans son bateau avec mon alter ego, Denis Cheissoux, et ma consœur d’Europe 1 Cyrielle Hariel.
Ce sera chaque samedi, à 20 heures, durant 26 minutes, et l’on parlera d’environnement sans être ni lisses ni doctrinaires, avec un grand sourire, car nous n’avons pas l’écologie sinistre, c’est un fait indéniable.

Denis est aux manettes, Cyrielle évoque ses « change makers » et l’actualité du Web.
Quant à moi, je démarre l’émission avec le chiffre de la semaine, la continue par le mot - de la semaine, tant qu’à faire - puis mon coup de gueule, car au bout d’un moment, les idées reçues et les trucs à la con, ça m'énerve. Comme d’habitude je me nourrirai de mes rencontres pour tenter d’être le plus concret et humain possible. J’aime la complexité, cela fait vingt-quatre ans que j’essaie de la rendre attirante, belle et sensible, je compte bien y parvenir face à la caméra.
Cette belle affaire se déroulera à partir d'un sujet central, illustré à la fois par un reportage, et la présence d’une ou d’un invité que nous nous chargeons de questionner. La première a été notre marraine - qu’on appelle ainsi, désormais, c’est Yolaine De La Bigne.
Nouvelle aventure pour moi qui, hormis de régulières interventions sur différents plateaux, n’avait jusqu’alors jamais été convié à dégainer mes points de vue de façon systématique. Et alors, je vous le dis dès maintenant, à celles et ceux qui s’imagineraient que c’est là métier de glandeur que celui de chroniqueur télé, je réponds, j’affirme et je plaide : non, c’est du boulot ! Car contrairement à la radio ou à un amphithéâtre de colloque, il y a un plateau important, une équipe nombreuse qui n'a pas que ça à faire, du son, de la lumière, un coût à la minute élevé. On n’est pas tout seul avec son micro et son crayon, ce qui rajoute à la difficulté de faire comme si tout était improvisé, alors que l’improvisation, dans nos métiers, n’est que l’écume d’un océan de travail (vous pouvez reprendre cette pauvre image, elle est libre de droits).
La télé, c’est un art complet. Merci à Nelly Bonnefous, Juliette Barthaux, Christophe Sommet, Vincent le Goff et Jean-Yves de Linarès de me faire confiance.

En route !

110316CD-6EFB-4CF6-84F8-0E41C9D98322

© Christophe Chevalin/ TF1


Emission n°1
- Rediffusion le samedi 25 novembre à 20h
Invitée : Yolaine de la Bigne
Si l’environnement est un sujet qui lui tient à cœur, Yolaine de la Bigne s’intéresse aussi de très près à la cause animale. Dans son livre "L’animal est-il l’avenir de l’homme ?", elle recense les travaux de sept scientifiques et notamment des éthologues qui nous emmènent dans l’univers fascinant de l’intelligence animale. Invitée sur le plateau d’Ushuaïa Le Mag , la journaliste présente le résultat de leurs recherches et revient sur cet ouvrage. Inaugurant la nouvelle formule du magazine animé par Denis Cheissoux, Yolaine de la Bigne en est la marraine !



Emission n°2
Invité : Eric de Kermel
Éric de Kermel, directeur de Bayard Nature & Territoires est un fervent défenseur de l’environnement, connu pour ses positions de lanceur d’alerte, notamment sur le réchauffement climatique, il revient en plateau avec Denis Cheissoux sur une opération qui lui tient à cœur : le concours de l’arbre de l’année organisé par le magazine Terre Sauvage et l’Office national des forêts. Les arbres livrent leurs plus belles histoires à travers le témoignage d’humains passionnés !



Emission n°3
Invitée : Cynthia Fleury 
En novembre, 196 pays se réunissent à Bonn pour la COP23 sous la présidence des îles Fidji, menacées par la montée des océans. Cynthia Fleury nous parlera des liens entre démocratie et nouveaux enjeux climatiques. Cette philosophe au verbe tranché et à la vision claire, nous rappelle l’interdépendance du social et de l’écologique. Un entretien passionnant avec Denis Cheissoux et ses chroniqueurs.



Emission n°4 - Rediffusion le samedi 16 décembre à 20h
Invité : Lamya Essemlali
Passionaria de la mer, Lamya Essemlali, la présidente de Sea Shepherd France, ne cultive pas pour autant le look pirate. Elle revient avec Denis Cheissoux et ses chroniqueurs sur la polémique autour des delphinariums, le confinement des animaux marins et de manière plus générale sur la maltraitance animale au nom d’objectifs commerciaux. Une interview qui ne laisse pas indifférent !



Emission n°5 
- Diffusion le 2 décembre
Invité : Paul François
Paul François est agriculteur. Victime du Lasso, il évoque avec pudeur sur le plateau d’Ushuaïa Le Mag les terribles séquelles de ce puissant herbicide. Parallèlement à sa maladie, il s'est lancé dans une bataille de grande ampleur : attaquer en justice le fabricant du Lasso, le géant américain Monsanto. Après avoir fondé l’association Phyto Victimes, il cherche partout à éveiller les consciences autour de ces produits qui nous empoisonnent du champ à l’assiette…



Emission n°6 - Diffusion le 9 décembre
Invitée : Isabelle Autissier
Pendant le mois des animaux en danger sur Ushuaïa TV, la présidente de la branche française du WWF vient témoigner du déclin inquiétant de la biodiversité mais nous apporte aussi quelques bonnes nouvelles. Célèbre pour ses quinze ans de course au large, on oublie souvent qu’ Isabelle Autissier est aussi ingénieur agronome spécialisée dans l’halieutique, écrivain, femme de radio, créatrice de spectacles sur la mer et l’environnement et  vice-présidente du Grenelle de la mer. Le panda a trouvé une grande âme protectrice !



Emission n°7 - Diffusion le 6 janvier
Invité : Louis Albert de Broglie
Louis Albert de Broglie fut banquier avant de se muer en entrepreneur-éditeur-jardinier écolo. Ce prince jardinier cultive un nouvel humanisme et aime labourer de nouveaux projets . Il a ainsi fait de son château en Touraine un laboratoire de la permaculture et dessine les contours d’une future cité jardin innovante . Un projet qui a pour ambition de reconnecter les citadins à leurs écosystèmes naturels et révéler les enjeux de la ville de demain. Rencontre avec un dandy citoyen et rêveur d’un monde meilleur.



Emission n°8 – Diffusion le 13 janvier
Invité : Jean-Baptiste Malet
Tout le monde en mange, et pourtant la plupart ne l’ont jamais vue. Jean-Baptiste Malet, journaliste d’investigation, a arpenté la planète sur la trace de la tomate d’industrie, à la base de nos sauces prêtes à l’emploi. Le résultat, édifiant, est publié dans un livre, l’Empire de l’or rouge. Une géopolitique de la « malbouffe » dont il présente un tour d’horizon inédit sur le plateau de Denis Cheissoux.




Emission n°9 – Diffusion le 27 janvier
Invité :  Dany Cohn Bendit
En 2050, la population mondiale avoisinera les 10 milliards d’habitants selon l’Onu. Une telle croissance démographique est-elle soutenable à long terme ? Et si l’Inde au contraire pouvait être ce formidable laboratoire d’idées contre la crise démographique ? Pour répondre à ces questions, l’ex-député européen Daniel Cohn Bendit est parti tourner en Inde le film documentaire « Démographie ». Invité sur le plateau d’Ushuaïa Le Mag, il partage son retour d’expérience avec Denis Cheissoux et ses chroniqueurs.




Emission n°10
 – Diffusion le 3 février
Invité : Christian Couloumy
Christian Couloumy a commencé sa carrière comme garde-moniteur du parc national des Ecrins en 1974. De cette longue mission au sein des montagnes, il garde une passion pour la nature au service de laquelle il a su valoriser ses talents de communication. En témoin privilégié du changement climatique, il explique avec pédagogie comment la nature alpine cherche à s’y adapter.




Emission n°11 – Diffusion le 10 février
Invité : Isabelle Delannoy
Isabelle Delannoy - ingénieur agronome - délivre une vision optimiste du futur dans son ouvrage sur l'économie symbiotique. Une synthèse lumineuse d'un système qui permettrait de produire non pas en épuisant les ressources, mais en les régénérant. Aux antipodes du marché économique actuel qui vise à réduire délibérément la durée de vie des produits pour en augmenter le taux de remplacement.




Emission n°12 – Diffusion le 24 février
Invité : Pascale Gombault
La coopérative Sainfolia est lauréate de l'édition 2018 des trophées de " My Positive Impact ". Une initiative lancée par la Fondation pour la Nature et l'Homme pour promouvoir des solutions inspirantes en faveur du climat.
Fondatrice de Sainfolia, Pascale Gombault expose les vertus agro écologiques du sainfoin pour la santé des sols et des animaux.

++ d'infos sur ce prix sur le site de la Fondation pour la Nature et l'Homme




Emission n°13 – Diffusion le 3 mars
Invité : Michel Serres
"C'était mieux avant !" C'est le titre du tout petit livre de Michel Serres. Mais selon ce joyeux philosophe, il s'agit là d'une antiphrase ! Non, ce n’était pas mieux avant. Le travail était plus lourd, le quotidien plus laborieux. Les femmes mouraient en couches, lavaient le linge une fois l’an avec des cendres, les mâles travaillaient à coups de pelle, pioche, hache ou fourche, le paysan revenait éreinté des champs, les bœufs ployaient sous le joug, on ne se lavait qu’une fois par semaine, on mourait de maladies aujourd’hui presque éradiquées, on mourait à la guerre. Mais de nos jours aussi : le racisme recule, la démocratie progresse partout dans le monde...

A 87 ans, le philosophe répond aux “grands-papas ronchons” qui idéalisent le passé et nous disent « c’était mieux avant ! ». Sur le plateau de Denis Cheissoux, il développe l’idée que notre société a subi ces dernières décennies un franchissement de seuil tel qu'elle a atteint au contraire un progrès d'une autre nature.




Emission n°14 – Diffusion le 17 mars
Invité : Nicolas Métro
Ancien cadre dans l’industrie du luxe puis des jeux vidéo, Nicolas Métro change radicalement de voie en 2005 pour fonder une société qui gère des projets de lutte contre la déforestation. Pour ce petit-fils de forestier, c’est un retour aux sources. Aujourd’hui, Nicolas Métro accompagne des projets en Afrique et en Amérique latine avec sa société Kinomé, qui signifie « l’œil de l’arbre » en japonais. Toute une philosophie d’entreprise pour changer notre regard sur les forêts et faire de l'arbre une solution de développement humain....




A partir de là, la chaîne n'a plus publié les résumés, alors je vous livres les vidéos en vrac :



































Pasted Graphic 2
Emission hebdomadaire de 26 minutes Première diffusion : Samedi à 20h05 Présentation : Denis CHEISSOUX Rédaction en chef : Nelly BONNEFOUS Réalisation : Benjamin CAP Production : GIHU Copyright - ©Ushuaïa TV - 2017