Mais comment ça se prononce !?



Ce n'est ni "déneze", sûrement pas "deux nez", encore moins "dans le nez", non plus "dé-eh".
Ce n'est pas breton non plus, sinon, ce serait Denhaz. C'est Ch'ti.

C'est… [dãe], oui !

Il faut vous arrêter au h, reprendre votre respiration pour lancer ensuite le é.

Vous verrez, c'est facile.

Comme de dire "Pépé prenait son panard en roulant dans sa Panhard" plutôt que "Pépé prenait mémé en roulant dans sa panard", ce qui, vous en conviendrez, ne veut rien dire.




PAN - HARD, et pas la nouvelle PANARD, vous comprenez ? Oui ?

Donc : DEN - H
É, et pas DENÈZE ou DENÉ ou DANS-LE-NEZ !!!



J'essaie une autre méthode…

Adam et Ève… Ah Dam et Ève !… Ah Den et Ève !… (Ah,) Denhez (Ève) !


Ou encore, un rébus :



Molaire + broussaille ?

Non : une dent, une haie (si, c’en est une), ça fait un Denhez




Et comme ça, c’est mieux ?
&

Nous sommes pas loin de 1000 à porter ce nom né vers 1574 en France métropolitaine, en la bonne ville alors espagnole (d'où l'origine) de Cambrai. 1000 handicapés de la phonétique ! 1000 hommes et femmes qui pleurent à chaque fois qu'ils entendent leur patronyme écorché, re-hispanisé, voire bretonnisé !
Alors, pitié ! Nous sommes les victimes d'un "h" mal placé. Rejoignez notre comité de soutien (chèques restaurant acceptés)